Standard téléphonique Taxi Lyonnais 24h/24 - 7 jours/7
FR

INFORMATION CORONAVIRUS

X

Dans le cadre de la sortie du confinement et conformément au protocole sanitaire, nous demandons aux passagers de respecter les gestes barrières et la consigne suivante :

  • 3 passagers sont admis à bord dans les véhicules type berline (TL Eco / TL VIP) et un maximum de 7 passagers est admis en van (TL Minibus).
  • Plusieurs passagers d'un même foyer peuvent être transportés simultanément dans un même véhicule (3 passagers dans un véhicule berline / 7 passagers dans un véhicule minibus).
  • Aucun passager n'étant admis à l'avant du véhicule.
En savoir plus

A nous les Jeux !


A nous les Jeux !
A nous les Jeux !
A nous les Jeux !
A nous les Jeux !
A nous les Jeux !
Logo TL (Taxi Lyonnais)
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter

COCORICO ! Les JO 2024 ont été attribués mercredi 13 septembre 2017 à Paris, et ceux de 2028 à Los Angeles, lors d’une session du Comité international olympique organisée au Pérou.

C'est enfin officiel. Après un siècle d'attente et de cuisants échecs, dont le dernier en 2005 face à Londres, Paris triomphe en décrochant l'organisation des Jeux olympiques 2024 lors de la 131ème session du CIO ce mercredi 13 septembre à Lima, au Pérou. Los Angeles a hérité des JO d'été 2028, au terme d'un vote unanime à mains levées du Comité international olympique qui ne réservait plus de suspense depuis la validation en juillet d'un accord tripartite en faveur d'une attribution simultanée pour 2024 et 2028.

Macron

« C’est une immense fierté de faire gagner la France et de ramener les Jeux à Paris après un siècle d’attente. C’est un moment historique pour le sport français et pour notre pays. Cette victoire, c’est l’aboutissement d’une campagne incroyable au cours de laquelle nous aurons su associer tout ce que la France a de meilleur. L’Olympisme a changé ma vie et la perspective d’organiser les Jeux dans sept ans en France est un immense bonheur que j’ai envie de partager avec tous ceux qui, depuis plus de trois ans, ont contribué à construire un succès qui marquera nos vies. »

Tony Estanguet, Co-Président du Comité Paris 2024

Paris, déjà ville hôte en 1900 et 1924, a réussi à combler les attentes du CIO et a profité d'un concours de circonstances favorables pour se voir attribuer la grande messe sportive. La capitale française va donc accueillir les Jeux d'été pour la troisième fois, comme Londres et désormais Los Angeles, désignée pour 2028 après 1932 et 1984. 

À peine la longue campagne, entamée il y a près de trois ans, terminée, Paris doit déjà tourner le regard vers le 2 août 2024, date de la cérémonie d'ouverture au Stade de France. Tout en restant dans les clous d'un budget de 6,6 milliards d'euros. 

Derrière ce succès, des femmes et des hommes…

Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Anne Hidalgo

Future présidente de la structure, elle supervisera la livraison des JO, elle voulait obtenir des garanties avant d'engager sa ville et s'est ensuite pleinement lancée dans la campagne, effectuant près de 20 000 kms à travers le monde pour promouvoir le dossier. Elle s'est montrée intransigeante en matière de financement. La ville mettra 145 millions d'euros au pot commun. La campagne des JO de 2012 lui aurait coûté plus d'un milliard d'euros.

Tony Estanguet, Coprésident du Comité de candidature.

Triple champion olympique de canoë kayak, membre du CIO, il a pris peu à peu de l'ampleur, au point d'incarner désormais la candidature parisienne. Bosseur, perfectionniste, il sait s'entourer des bonnes personnes et deviendra naturellement le patron du futur Comité d’organisation. 

 

Emmanuel Macron, Président de la République.Tout juste arrivé à l'Elysée, il a reçu la commission d'évaluation du CIO en visite à Paris en mai 2017. Sa présence à Lausanne (Suisse) avec son épouse, début juillet, a marqué les esprits. Pleinement engagé, il a confié le ministère des Sports à une ancienne athlète, Laura Flessel.

Bernard Lapasset, Coprésident du Comité de candidature.

Il est à l'origine de la candidature. L'ancien patron du rugby mondial (69 ans) a dicté la méthode en imposant les sportifs au premier rang, négociant avec toutes les parties pour créer l'unité. Surtout, il a rédigé le rapport d'opportunité qui a convaincu la maire de Paris. Il sera le futur président d-honneur du Comité d’organisation.

Etienne Thobois, Directeur général du Comité de candidature.

Via son ancienne société Keneo, le futur DG du Comité d'organisation a notamment permis la victoire de Tokyo aux JO de 2020. Fin connaisseur des arcanes du CIO, il a élaboré toute la partie technique du dossier. Quitte à s'attirer des inimitiés, il a verrouillé au maximum l'information afin d'éviter la moindre erreur.

Denis Masseglia, Président du Comité olympique français. 

Il tenait à sa réélection en 2017 afin de garantir la continuité et a su s'effacer lors de plusieurs interventions face au CIO afin de laisser les sportifs sur le devant de la scène.

Pour en savoir plus : https://www.lequipe.fr/Tous-sports/Actualites/Paris-officiellement-designe-ville-hote-des-jo-2024/834045

Chargement en cours
Logo Ekomi
x